Knowledge hub
Blogs
12 oct. 2022

La différence entre SAFe, Scrum et Kanban

Si vous êtes nouveau dans l'approche agile du travail, vous vous demandez peut-être quelle est la différence entre SAFe, Scrum et Kanban, et quelle approche est la plus adaptée pour votre équipe ou votre entreprise. Dans cet article, nous revenons en détails sur chacun de ces termes et comment les appliquer correctement dans votre organisation.

Pour commencer...

Avant de commencer par expliquer les termes clés, précisons d'abord ce qu'est l'agilité. Cette méthodologie de gestion de projet est née en 2001, en même temps qu'un manifeste formulé par des développeurs de logiciels, le manifeste agile. Les équipes agiles divisent les projets en petits morceaux, en délivrant fréquemment de la valeur de manière incrémentielle, avec une préférence pour les délais courts, à un rythme et une cadence constants (itérations, sprints, etc.). De cette manière, le produit final a toutes les chances de répondre aux attentes du client et, grâce aux tests réguliers du produit, l'équipe peut être sûre que tout fonctionne correctement.

Le manifeste Agile contient une déclaration de valeurs claire, qui place les personnalités et la communication au-dessus de la "paperasse" et du respect aveugle des procédures. L'état d'esprit Agile privilégie les individus et les interactions par rapport aux processus et aux outils, les produits finis par rapport à une documentation complète, l'adaptation au changement par plus qu'au suivi d'un plan et la collaboration avec le client par rapport à la négociation du contrat. En outre, Agile incite les employés à être plus ouverts en termes de communication et permet à des personnes aux statuts et aux rôles différents d'accepter plus facilement leurs erreurs et de pouvoir partager leurs succès et leurs connaissances dans un environnement sans jugement.

SAFe

L'abréviation SAFe signifie Scaled Agile Framework. SAFe est généralement appliqué dans les grandes organisations, où le croisement entre plusieurs équipes et portefeuilles est nécessaire. En appliquant une approche Agile à l'ensemble de l'organisation, les entreprises peuvent obtenir un meilleur alignement, une meilleure communication et une livraison plus rapide des produits. Cela leur permet de se débarrasser des silos, auxquels les équipes Agile sont confrontées lorsqu'elles travaillent dans une entreprise hiérarchique traditionnelle qui suit des processus linéaires et des procédures inflexibles.

Le cadre SAFe repose sur quatre valeurs : alignement, qualité intégrée, transparence et exécution du programme. La méthodologie SAFe partage largement les principes d'Agile, qui constituent la base de l'ensemble du cadre. SAFe aide à mettre en œuvre les systèmes, en prenant en considération tous les aspects du développement du produit. Le processus décisionnel est décentralisé et réparti entre les équipes. Le flux de travail continu est l'une des principales choses à maintenir dans un environnement Agile. Pour ce faire, la quantité de travail à laquelle les équipes sont affectées doit être réduite, le travail en cours doit être limité et les équipes doivent gérer la longueur de la file d'attente. Les produits sont créés de manière incrémentielle, avec des jalons clairement définis, des cycles d'apprentissage et l'intégration des feedbacks clients.

Le cadre SAFe repose sur quatre valeurs : alignement, qualité intégrée, transparence et exécution du programme.

Scrum

Scrum est un cadre qui crée de la valeur par des solutions adaptatives à des problèmes complexes. On retrouve 3 rôles dans une équipe Scrum : le Product Owner (PO), le Scrum Master et l'équipe de développeurs. Le Product Owner représente le client et les autres parties prenantes, dirige le "Product backlog" et priorise le travail à effectuer. Le travail est ensuite effectué par l'équipe de développement auto-organisée au cours d'un sprint, une période qui peut durer d'une semaine à un mois, selon les préférences de l'équipe Scrum. Un Scrum Master s'assure que Scrum est compris et mis en œuvre efficacement au sein de l'équipe. Cette personne est un véritable leader de l'équipe Scrum, qui aide à comprendre la théorie, les pratiques et les règles du cadre. Le travail en cours est fréquemment révisé et adapté si nécessaire, afin qu'au final, le produit livré soit efficace et fonctionnel.

Le cadre Scrum s'appuie sur cinq valeurs clés : le courage, la concentration, l'engagement, le respect et l'ouverture. Le courage signifie qu'il faut être assez courageux pour faire ce qu'il faut et travailler sur des problèmes difficiles. La concentration exige que l'équipe se concentre sur le travail d'un sprint et sur les objectifs de l'équipe. Chacun des membres de l'équipe doit faire preuve d'un engagement personnel pour atteindre les objectifs de l'équipe. Chaque membre de l'équipe doit respecter ses collègues et les considérer comme des individus capables et indépendants. L'ouverture exige que les membres de l'équipe soient transparents les uns envers les autres en ce qui concerne le travail qu'ils accomplissent et les défis qu'ils rencontrent en cours de route.

Le cadre Scrum est fondé sur l'empirisme, ce qui signifie que les connaissances sont tirées du processus de création du produit et que le processus de prise de décision est basé sur des observations. Scrum repose sur trois piliers fondamentaux : la transparence, l'inspection et l'adaptation. La transparence dans l'entreprise peut être établie si l'organisation dispose d'artefacts tels que le Product Backlog, le Sprint backlog et Product Increment. De cette façon, les équipes peuvent mieux appréhender les objectifs du projet et planifier la collaboration avec leurs collègues. La transparence est cruciale pour pouvoir mettre en œuvre l'inspection dans l'organisation. L'inspection est nécessaire dans une équipe Scrum pour voir la progression du processus de développement du produit, comprendre les défis qui apparaissent, voir les succès et l'état d'avancement de la réalisation des objectifs.

L'inspection se fait au cours d'événements réguliers auxquels il faut assister et qu'il faut organiser. Il s'agit notamment du Sprint planning, le Daily Stand-Up (réunion de 15 minutes pour partager les progrès), la Sprint Review et la rétrospective du sprint. Sans une inspection appropriée, l'adaptation n'aura aucun sens. L'adaptation intervient pendant la phase d'inspection, lorsque l'équipe trouve des éléments à modifier. L'équipe décide des actions à entreprendre, après quoi elle les met en œuvre.

Scrum repose sur trois piliers fondamentaux : la transparence, l'inspection et l'adaptation.

Kanban

Kanban signifie "tableau visuel" en japonais. Il s'agit d'un moyen de visualiser et d'améliorer le flux de travail sur un projet particulier. En visualisant le travail, les équipes peuvent plus facilement uniformiser le travail et maximiser l'efficacité entre plusieurs équipes. Kanban est un outil qui aide les équipes à augmenter leur productivité tout en minimisant les activités inutiles et en créant plus de valeur pour les clients sans augmenter les coûts. Le tableau Kanban comporte trois colonnes de base : to do, doing, et done. Au cours de la réalisation du projet, les cartes des tâches passent d'une colonne à l'autre. Kanban repose sur quatre principes fondamentaux :

- Commencez par ce que vous faites maintenant : Kanban insiste sur le fait que la méthode doit être appliquée au processus et au flux de travail actuels, sans apporter de modifications à la configuration initiale. Avec le temps, si une équipe a besoin et est à l'aise pour mettre en œuvre des nouveautés, cela peut être fait.

- Accepter de procéder à des changements progressifs et évolutifs : la méthode enseigne à effectuer de petits changements progressifs plutôt que des changements radicaux qui pourraient susciter une résistance au sein de l'équipe et de l'organisation.

- Dans un premier temps, respectez les rôles, les responsabilités et les titres de poste actuels : Kanban est une méthode, et non un cadre, et n'implique donc pas d'apporter des changements organisationnels. Si l'équipe décide en collaboration d'adapter sa structure ou ses processus, elle peut les mettre en œuvre.

- Encouragez les actes de leadership à tous les niveaux : les actes de leadership ne doivent pas émaner uniquement des cadres supérieurs, car les collaborateurs à tous niveaux peuvent fournir des idées sur la manière de concrétiser l'amélioration continue des produits ou des services.

Pour résumer

En conclusion, il y a quelques points particulièrement importants à retenir dans cet article. SAFe est un cadre qui applique la méthode Agile aux grandes entreprises ou aux grands projets qui nécessitent des échanges entre plusieurs équipes. Scrum est un cadre plus léger qui peut faire partie de l'environnement SAFe si les équipes trouvent Scrum confortable dans le processus de gestion de projet. Kanban est un outil qui peut faire partie de SAFe ou de Scrum, mais il peut aussi être utilisé indépendamment des cadres susmentionnés. Nous espérons que ces informations rendront votre voyage Agile plus clair et plus productif !

knowledge.written-by Gladwell Academy, Notre équipe d'experts rédige le contenu lorsque les formateurs ou les experts en partenariat ne le font pas.